Les actions de Ngombi Te Ndum na Baka

La sensibilisation, l’éducation du peuple (pygmées) Baka, la protection durable de la faune, la conservation de la nature ainsi que  la protection de l’espèce vitale, la recherche, la formation, l'information – visant à  une protection maximale des espaces vitaux de la Région de l’Est.
Intégrer une prise de conscience de protection de la nature et de l'environnement dans la Région de l’Est avec l’appui du Gouvernement et des partenaires. Cela devrait être fondée non seulement sur la préservation des ressources et la biodiversité, mais aussi à la conscience sociale et le respect des principes éthiques. L'introduction progressive de la question complexe de la « Nature et de l’environnement » doit, à travers l’encouragement de la participation des populations dans des projets sociaux, promouvoir un effet positif sur la coexistence entre la  personne humaine et la nouvelle conscience sociale.

 

 

Action n°1

Elaborer un nouveau concept de sédentarisation du peuple Baka (pygmée), tout en consolidant la sédentarisation à leur milieu culturel.
 
Le recensement des Baka, l’étude des besoins et l’élaboration des projets en collaboration avec les Baka eux-mêmes ;
 
Le suivi et l’accompagnement dans le processus de la réalisation desdits projets et la mise en place d’une politique d’agriculture au sein de la communauté Baka ;
 

Action n°2

Les travaux pratiques de protection de la faune et de la nature, par exemple par le soutien des projets de protection des espèces spécifiquement uniques ;

 Les relations publiques, les éditions de documents d'informations et brochures en rapport avec son objet, les publications des bulletins, revues, la création d’un site web  ainsi que les activités éducatives telles que les conférences et les séminaires ;

La collaboration avec le Gouvernement, les Communes, le WWF, la GIZ, l’Union Européenne, la Coopération Japonaise, les GIC, les organisations locales, et les autres organismes nationaux et internationaux ;


Action n°3

L’élaboration de solutions pratiques à l'existence des animaux sauvages et rendre possible l’égalité des êtres humains devant la loi.

Le ressort territorial du groupe couvre toute la circonscription Administrative de du département de Lom et Djerem  en particulier et de la Région de l’Est en générale.


Action n°4

Essais, recherche et mise en œuvre de la forme légale de l’exploitation des terres par le peuple autochtone (Baka), les riverains dans le respect des lois régissantes l’exploitation de l’environnement au Cameroun.

La formation et l'éducation des personnes à la coexistence pacifique entre les humains et les animaux (la lutte contre le braconnage et le respect des droits d’usage) ;


Et plus encore ...

La mise en place des organisations locales Baka, qui offrent à ces derniers des opportunités de travail  dans la protection de  la nature et de l’environnement et par là résoudre le conflit entre, « pauvreté et protection légale de la nature ».


La mise en place des projets scolaires qui permettront aux Baka d’associés la sédentarisation et leur milieu culturel.
 


Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×